Un patrimoine vivant,
les semences en héritage.

Ur glad bev, an had da herezh

Informations techniques


Production de semences d'oignons


1 - Préparation des oignons porte-graines

Je choisis des oignons qui correspondent aux critères vers lesquels doit évoluer ma variété.
-ils doivent avoir une légère teinte rose tant au niveau des pelures qu’à l’intérieur du bulbe sur le bord de chacune des épaisseurs.
-la forme de l’oignon : ni trop plate ni trop longue. J’ai remarqué que les oignons plats se conservent moins longtemps, s’ils sont trop longs il y a une perte de rendement.
- le plus bel aspect possible. Les pelures extérieures doivent pouvoir se détacher le plus facilement possible de façon à avoir une belle présentation.
-L’oignon doit rester en dormance le plus tard possible. Les racines et le germe ne doivent s’exprimer que le plus tard possible. Ceci permet une conservation naturelle la plus longue possible (mars-avril). En culture chimique ils utilisent des hormones pour empêcher la montaison.

2-  Un oignon choisi comme porte-graine.

Il a une belle forme, une belle couleur mais la queue peut sembler un peu épaisse.

3 -  Plantation


Pour sélectionner au maximum sur la dormance mieux vaut planter à la mi-mars. Si l’on veut profiter d’une aide maximum des abeilles au niveau de la pollinisation il vaut mieux planter au mois de février.
Au sud de la France, du coté d’Agen, ils plantent à l’automne et coupent le tiers supérieur de l’oignon pour les aider à lever.
Je plante en terre nue. Certains utilisent un paillage plastique ou biodégradable. D’autres plantent en tunnel ce qui a un intérêt certain les années pluvieuses au moment de la floraison.
Quelque soit la méthode un des problèmes est de faire en sorte que la hampe florale tienne debout (au vent quand ils sont à l’extérieur).
  • si vous choisissez la terre nue, un buttage profond fera l’affaire.
  • Sur un paillage il faut planter 2 lignes à 20 cm l’une de l’autre, les oignons plantés en demi quinconce. Ils se soutiendront les uns les autres.
  • En tunnel j’ai vu un grillage à mouton installé à plat au dessus de la plantation.

4 -  Entretien



La première intervention consiste en un brûlage. Ensuite je bine au moins 2 fois et passe manuellement sur la ligne. Un ou deux buttages gardent la culture propre.
J’applique une décoction de prêle par deux fois pour renforcer la résistance de la plante et de la bouillie bordelaise contre le mildiou.

 Floraison

Les abeilles sont nos alliées pour la pollinisation. Sans elles pas de production possible.
La pluie à cette époque là peut être très préjudiciable.

5 -  Récolte

 Graines




Début août les ombelles sont mures. Il faut les récolter dès que quelques graines apparaissent, les mettre à sécher quelques jours puis les battre. Une fois passées et repassées au tamis on peut les nettoyer avec la colonne densimétrique appartenant à Kaol-Kozh. Une autre solution est de les faire tremper : les graines trop légères et les impuretés remontent à la surface. Il faut les faire sécher très rapidement.


6 - Test de germination

Il est important de vérifier que les graines germent bien avant de semer